13 juin 2019

Champagne des Fées & Vin de Sureau

Élixirs

Ces élixirs de fées, de sorcières et autres magiciennes des bois vont accompagner vos apéritifs tout l’été… Succès garanti.

Avertissement : en cas d’hallucinations, inutile d’incriminer la magie, se référer plutôt à la quantité bue.

 

Champagne des Fées

  • 2 litres d’eau de source
  • 10 ombelles de sureau
  • 1 citron bio
  • 1 cac de vinaigre de cidre bio
  • 150g de sucre brun
  • 10 raisins secs

Bien secouer et essuyer délicatement les ombelles de fleurs pour enlever les éventuels petits insectes indésirables.

Enlever les parties vertes de l’ombelle qui apportent de l’amertume et égrener les petites fleurs. Il est possible de « peigner » les ombelles à l’aide d’un peigne propre.

Placer les fleurs dans un grand récipient avec le sucre, l’eau, le vinaigre, les raisins secs et le citron coupé en rondelles.

Fermer le bocal de manière non hermétique, avec un torchon propre maintenu par un élastique, et laisser macérer, si possible au soleil, pendant 3 à 5 jours, en remuant deux fois par jour. (Rentrer le bocal la nuit pour éviter les grosses différences de température).

Lorsque de petites bulles apparaissent et que les grains de raisins remontent à la surface, il est temps de filtrer la préparation et de la mettre. Il est important d’utiliser des bouteilles avec un bouchon à vis ou type bouteille de limonade, et filtrer à l’aide d’un tissu propre (ou d’un filtre à café). Laisser le champagne reposer encore une quinzaine de jours avant de consommer, pour que la gazéification puisse finir de s’opérer.

Le champagne des fées peut se conserver quelques mois au frais et à l’abri de la lumière.

 


 

Vin de Sureau

  • 1 bouteille de vin blanc (75ml)
  • 75g de sucre
  • 3 ou 4 ombelles de sureau
  • 10ml d’alcool de fruit

Dans une bouteille d’un litre, verser les fleurs de sureau (sans les tiges, comme pour le champagne), le vin, le sucre, et l’alcool de fruit. (On peut également utiliser un récipient plus grand, fermant hermétiquement, pour préparer une plus grande quantité de vin).

Laisser reposer à l’abri de la lumière une dizaine de jours en secouant régulièrement la bouteille. Puis filtrer et verser dans des bouteilles préalablement ébouillantées.

Laisser reposer aussi une quinzaine de jours minimum avant de consommer, car le goût va évoluer encore.

Servir bien frais.

Vous pourriez également aimer

Pas de commentaire

Répondre