18 août 2020

Mizithra (fromage grec)

Entrées

De retour de Crète, après avoir adoré manger de la Feta ou de la Mizithra à tous les repas (petit déjeuner inclus), je ne résiste pas à vous partager la recette de la Mizithra, moins connue que la Feta mais à mon goût encore meilleure, que j’ai apprise là-bas.

Oubliez la Feta industrielle, essayez la Mizithra et vous deviendrez des inconditionnel(le)s. C’est d’une simplicité incroyable, il suffit de mélanger les ingrédients et d’attendre. Le plus dur étant de trouver du lait cru (non pasteurisé) et de la présure pour faire cailler le lait.

J’en utilise une en poudre (à diluer impérativement dans un petit verre d’eau), mais on en trouve aussi sous forme liquide.

Quant au lait cru, l’idéal est de trouver une chèvrerie pas loin de chez vous ou d’en commander chez votre fromager…

 

 

Pour 350g

  • 2l de lait cru de chèvre (ou de brebis)
  • 2 cac de fleur de sel
  • 200ml de petit lait ou 200g de faisselle
    (chèvre ou brebis)
  • 1 pointe de couteau de présure en poudre

Verser le lait dans un grand saladier avec le sel.

Ajouter les ferments lactiques : la première fois on peut utiliser une faisselle ou un fromage blanc de chèvre ou de brebis. Ensuite, il suffit de récupérer le petit lait lorsque le fromage est fait. Le petit lait se conserve plusieurs semaines au frigo dans un récipient hermétique.

Diluer la présure dans un petit verre d’eau, bien mélanger, puis ajouter au lait. Bien mélanger le tout. Couvrir le saladier avec un torchon propre et laisser reposer environ 6h à 8h à température ambiante.

Au bout de ce temps, le fromage a commencé à se faire. Avec un couteau, le découper en 8 parts comme une pizza.

Recouvrir avec le torchon et laisser reposer 8h de plus.

 

Verser le fromage dans une passoire recouverte d’un torchon fin et propre.

Fermer le torchon et le soulever, afin de récupérer la quantité nécessaire de petit lait dans un récipient (pot de confiture par exemple), pour le prochain fromage.

Puis pendre le torchon et laisser le fromage s’égoutter environ 2h ou 3h. Pour de plus grosses quantités, il faut le laisser égoutter un peu plus longtemps.

 

C’est prêt !

Déposer le fromage dans un récipient. Conserver au frais.

 

Utilisation : dans des salades grecques, avec des tomates, du concombre, de l’oignon rouge et un peu de poivron vert, un peu de vinaigre de cidre, un filet d’huile d’olive et une pincée de fleur de sel…

En bruschettas, avec quelques tomates concassées mélangées à de l’huile d’olive, et parsemées de thym et de fleur de sel…

 

Ou alors, en tyropitas ou en beignets de courgettes, à découvrir dans les prochaines recettes…

Vous pourriez également aimer

Pas de commentaire

Répondre